Autre

Le restaurant 676 rehausse la saveur locale sur le Magnificent Mile

Le restaurant 676 rehausse la saveur locale sur le Magnificent Mile


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

Le tronçon de Michigan Avenue connu sous le nom de Magnificent Mile est une icône de style et de luxe. Des hôtels haut de gamme aux devantures de magasins de couture, les touristes et les habitants affluent dans cette région pour trouver le meilleur. Cependant, bien qu'il y ait beaucoup de qualité bien en vue, les vrais joyaux de cette rue sont parfois cachés à la vue, attendant les observateurs et les perspicaces.

Tel est le cas avec 676 Restaurant. Nichée dans l'Omni, la salle à manger est exactement ce que l'on s'attend à trouver dans un hôtel sophistiqué. Les chaises à oreilles sont encadrées par des murs lambrissés et tous les couverts appropriés sont parfaitement disposés sur chaque table. C'est le type d'établissement dans lequel vous vous attendez à trouver des itérations traditionnelles des normes hôtelières : steak, hamburgers et une sorte de pâtes, peut-être.

Le chef Joshua Hasho ne répond pas à ces attentes. Au lieu de cela, il apporte une philosophie simple à sa cuisine : restez local et restez simple. Le restaurant 676 travaille avec des agriculteurs et des fournisseurs de la région pour obtenir les ingrédients les plus frais pour le menu, une caractéristique qui est honorée dans chaque plat. Le chef Hasho se souvient de la cuisson du poisson tout juste pêché sur le feu lors d'un voyage de camping en famille et cherche à capturer cette pureté dans son propre travail.

Ses plats affichent non seulement un respect pour la nourriture elle-même, mais une étincelle créative qui se traduit par des touches surprenantes tout au long d'un repas. Une chaudrée de maïs crémeuse devient un point culminant lorsqu'elle est versée sur un croûton de brie savoureux, et les légumes verts marinés acidulés et le chou frisé BBQ lui donnent un coup de pied inoubliable. Une salade d'été, lumineuse avec des pêches et une vinaigrette au yaourt au miel, est parfaitement rehaussée de basilic violet cultivé dans le jardin sur le toit de l'hôtel.

Les plats principaux ne lésinent pas sur l'ambiance. Le saumon à la peau subtilement assaisonnée arrive sous un verre fumé. Un plat d'agneau propose deux coupes différentes à savourer : des côtelettes d'agneau tendres sont associées à de la poitrine d'agneau, qui se désagrège en bouchées paradisiaques. Les accompagnements sont évidemment choisis avec soin, car la moutarde verte et la purée de persil évitent que le ventre ne soit trop riche.

Les desserts sont présentés avec enjouement. Des carrés de quatre-quarts au citron contrastent avec de minuscules boules de mangue et de fraises miniatures, offrant juste assez de douceur pour terminer le repas sur la bonne note.

Il est toujours rafraîchissant de trouver de la nourriture inspirée dans des endroits improbables. Le point de vue du chef Hasho sur la cuisine et son dévouement aux ingrédients locaux mettent le meilleur de Chicago en avant pour les visiteurs tout en offrant la qualité exigée par le palais local. Que ce soit de près ou de loin, 676 Restaurant vaut une bouchée la prochaine fois que vous êtes sur le Magnificent Mile.


Ce chef en congé a une nouvelle recette pour réussir : des friandises gastronomiques pour chiens

Il va sans dire que cela a été la pire année de la vie de quiconque pour les restaurants et les gens qui travaillent dur. Ces entreprises ont été durement touchées en 2020 pour des raisons indépendantes de leur volonté, fermant un nombre déprimant de restaurants d'un océan à l'autre. Avec l'hiver ici et la montée en flèche du nombre de morts de la pandémie, il est inévitable que les choses empirent pour les chefs et les restaurants avant qu'elles ne s'améliorent à nouveau.

Alors, que doit faire un chef en congé pour rester occupé et joindre les deux bouts ? Dans le cas d'au moins un chef de la région de Chicago, la réponse à cette question est « pivotez sur la nourriture pour chiens ».

Depuis un certain temps maintenant, Stephen Bienek, qui travaillait dans la cuisine de l'hôtel Marriott dans le centre-ville de Chicago&# x2019s Magnificent Mile, a travaillé dur pour fabriquer et vendre des friandises pour chiens de style gastronomique destinées à fournir aux chiots de toutes sortes une salle à manger surélevée de l'expérience. Ils sont fabriqués avec des ingrédients naturels et disponibles en deux saveurs qui semblent presque plaire à un humain : citrouille et pomme, ainsi que patate douce et cannelle.

Bien que les propriétaires de chiens ne devraient probablement pas manger ces friandises, il semble qu'ils les apprécient aussi. Pourquoi? Parce qu'ils sont sur le thème de Star Wars. Ces friandises sont façonnées à l'image de Dark Vador et Yoda (bien qu'apparemment pas l'icône de la nourriture Baby Yoda), ce qui a sûrement convaincu quelques superfans d'appuyer sur la gâchette de l'offre de biscuits à 12 $/six de Bieniek.

Malgré le fait que Bieniek lui-même n'a pas de chien, les friandises que ce chef a assemblées lui ont valu deux pouces et quatre pattes.

"Les chiens les adorent parce qu'ils sont beaucoup plus épais que les friandises pour chiens habituelles et plus moelleux", a déclaré Bieniek. Bloquer le club de Chicago. "Les propriétaires les aiment car ils sont idéaux si vous avez des chiens plus âgés qui ont du mal à mâcher."

Au cours des derniers mois, Bieniek&aposs a également travaillé dur pour préparer de la nourriture pour les humains. En plus des friandises pour chiens, il a concocté des plats pour le dîner qui peuvent servir de deux à plus de personnes que vous ne devriez avoir dans votre maison en ce moment. Comme il convient pour la saison des fêtes, les latkes frits font également partie du forfait. 

Tout comme tant d'Américains, il est évident que les restaurants et les chefs ont besoin d'un réel soulagement au-delà de ce que Guy Fieri a déjà soulevé. En attendant, il est au moins bon de savoir qu'il y a des gens qui consacrent leur temps à garder les chiens et les gens qui les aiment heureux.


Cuisines fantômes. Pizzas volantes. Prenez et faites cuire.

Fin juillet, la chef-créatrice de Frank Underground, Jennie Kelley, a essayé de vendre des tartes salées qui ressemblent à des pizzas d'été. Elle a chargé des rectangles plats de pâte feuilletée avec du fromage de chèvre, des tranches de courge d'été, des tomates cerises, des olives vertes et du thym et les a vendus hors de son espace. Frank Underground est maintenant officiellement fermé, alors Kelley s'est joint au chef exécutif d'Ocean Prime, Brandon Moore (il décapage également des choses sur le côté) et au musicien Madison King dans une nouvelle entreprise.

Gardez un œil sur: Leur Better Half Pop-Up expérimente maintenant des pizzas de style Detroit et New York.

Le style Detroit a une croûte épaisse mais est léger et rebondissant, comme la focaccia, et a des bords croquants. Le style new-yorkais est fin et pliable.

Kelley achète des boîtes à pizza en carton en ce moment même.

Un autre pop-up de style Detroit, 8 Mile Pies, vend des pizzas croquantes dans les cuisines des restaurants autour de Dallas. Il est disponible pour le ramassage seulement.

Chez Zoli's, l'entreprise de pizza avec des restaurants à Addison et Fort Worth, le chef exécutif Jeff Bekavac est à la recherche de nouvelles idées qui feront gagner de l'argent. Ils ont déjà ajouté des repas de style familial et des pizzas à emporter. Avec des possibilités de restauration presque inexistantes, il imagine aussi ce qu'ils pourraient faire avec les cuisines fantômes.

Leur dernière nouvelle entreprise est Thunderbird Pies, une entreprise de livraison de pizzas de style Detroit.

Zoli's - aux côtés de son restaurant frère Cane Rosso - vient également de commencer à expédier des pizzas surgelées à travers le pays, via le service d'expédition de nourriture Goldbelly.

« Les plats à emporter viennent vraiment de faire partie de l'ADN. Comme n'importe quel autre ticket qui arrive », dit Bekavac. « Goldbelly est un jeu de balle complètement différent. Expédition dans tout le pays, emballage, instructions de cuisson, étiquettes, blocs réfrigérants. Le premier jour a été une expérience d'apprentissage.

Fin mars, l'un des meilleurs restaurants italiens de Dallas, Sprezza, a supprimé un tas d'entrées de son menu. Le chef Ryan Ferguson a conservé des pizzas, des pâtes et quelques collations, puis a commencé le service de livraison via Caviar. La pizza margherita du chef Sprezza est un humble bijou - une croûte étirée à la main et carbonisée sur les bords, fine comme une carte postale, avec quelques îles de mozzarella.

« La pizza se porte toujours très bien à emporter », dit-il. "C'est un gros générateur d'argent."


Gâteau au fromage d'Eli

Cela a commencé comme une création signature dans l'un des steakhouses classiques de Chicago. Aujourd'hui, la légende du gâteau au fromage d'Eli vit dans chaque tranche décadente et a été servie lors de quatre inaugurations présidentielles !

dans Manger et boire, Nourriture et boissons, Global, Fabricants de l'Illinois
28 avril 2017

Partager 'Gâteau au fromage Eli's'

Eli Schulman n'a jamais rien fait sans enthousiasme. Ainsi, lorsque son cheesecake a fait ses débuts au premier Taste of Chicago le 4 juillet 1980, les fêtards l'ont jugé comme le dessert n°1 du festival. Avant le cheesecake d'Eli, New York était considérée comme la capitale du cheesecake.

Eli Schulman n'a jamais rien fait sans enthousiasme. Ainsi, lorsque son cheesecake a fait ses débuts au premier Taste of Chicago le 4 juillet 1980, les fêtards l'ont jugé comme le dessert n°1 du festival.

Avant le cheesecake d'Eli, New York était considérée comme la capitale du cheesecake. Cependant, quand Eli a créé sa recette originale, brisant toutes les règles de la cuisson traditionnelle du cheesecake, une nouvelle catégorie de cheesecake est née : Chicago Style. Grâce à l'engagement de la boulangerie à travailler avec les agriculteurs régionaux pour sélectionner les meilleurs ingrédients et des produits laitiers entièrement naturels à culture lente, les fans du monde entier diraient que lorsqu'il s'agit de délicieux gâteaux au fromage, Chicago est la crème de la crème.

Pour apprécier la saveur riche et crémeuse de chaque tranche de cheesecake d'Eli, faites un voyage rapide dans le temps jusqu'à l'ouverture en 1966 d'Eli's the Place for Steak, un restaurant juste à côté du Magnificent Mile. Pendant près de 50 ans, Eli's était un lieu de rencontre légendaire pour le who's who du divertissement, du sport et de la politique, y compris la nuit au piano-bar lorsque le célèbre pianiste Hal Roach a joué "Hail to the Chief" pour un invité de marque, le président Bill Clinton. , ou le fait que chaque maire et gouverneur a misé Eli's Cheesecake lorsque les équipes de Chicago ont atteint les championnats. Mais peu importe qui remporte un titre, Eli's règne toujours en tant que champion du monde de cheesecakes.

Si vous aviez réservé une table à l'époque, avant que le steakhouse ne ferme pour faire place à l'hôpital pour enfants de Lurie, vous vous seriez peut-être retrouvé assis à côté de Sean Connery, Don Rickles, Johnny Carson, Mike Ditka ou des Backstreet Boys. Si vous avez vu Frank Sinatra et son entourage (Sammy et Dean) déguster du foie haché à sa table d'angle préférée, eh bien, c'était juste une autre nuit au steakhouse classique de Chicago où Eli Schulman a créé pour la première fois son gâteau au fromage de renommée mondiale.

Eli était un homme sociable avec un esprit généreux et un grand cœur. Né en 1910 de parents immigrés, Eli vivait selon la devise « La charité ne vous brisera jamais ». Pendant la Grande Dépression, il a accroché une pancarte à l'extérieur de son premier restaurant qui disait : «Si vous n'avez pas d'argent, nous vous nourrirons gratuitement.« Cet héritage de perfection culinaire et d'engagement communautaire prospère toujours à la boulangerie Eli's Northwest Side, dirigée par son fils Marc Schulman et sa femme, Maureen. Au cours des 37 dernières années, Marc a élevé le gâteau au fromage d'Eli au panthéon des desserts mondiaux, partageant l'engagement de son père à créer des saveurs originales à base d'ingrédients locaux de l'Illinois, notamment le gâteau au fromage Honest Abe Caramel Apple à base de vanille Nielsen-Massey et de miel de fleurs sauvages récolté. par des élèves apiculteurs de la Chicago High School for Agricultural Sciences.

Trip Advisor et Gwyenth Paltrow's Goop Guide to Chicago vous diront de compléter votre visite à Chicago en vous arrêtant au Eli's Cheesecake World's Bakery Café and Retail Store. Situé à seulement 15 minutes de l'aéroport O'Hare, le café vous permet de plonger votre fourchette dans l'une des 40 saveurs artisanales d'Eli avec son dessus doré, son centre de crème soufflée et sa croûte de biscuits au beurre. Pour un super souvenir, des sacs de congélation adaptés aux compagnies aériennes sont également disponibles, ou arrêtez-vous simplement au kiosque Eli's Cheesecake au United Terminal 1, B Concourse pour un cheesecake à emporter !


Entrez [ modifier ]

En avion[modifier]

Chicago (IATA : CHI pour tous les aéroports) est desservie par deux grands aéroports : Aéroport international O'Hare et Aéroport de Midway. Il y a beaucoup de taxis depuis et vers le centre-ville, mais ils peuvent être chers, surtout aux heures de pointe en raison de la circulation. Attendez-vous à plus de 40 $ pour O'Hare et 30 $ pour Midway.

Chicago est assez unique en ce sens qu'elle a mis en place un service de métro/rail de transport en commun rapide surélevé vers ses aéroports commerciaux, ce que de nombreuses villes n'ont pas fait du tout, ou peut-être ont achevé vers un aéroport de leur région. Les trains CTA assurent un service direct vers les aéroports d'O'Hare et de Midway. Du centre-ville, la ligne bleue dessert O'Hare en 45 minutes environ et la ligne orange dessert Midway en 30 minutes environ. Coût 2,50 $, 5 $ si l'embarquement à O'Hare de n'importe où dans la ville - moins cher qu'un taxi.

De nombreux grands hôtels proposent des navettes gratuites vers un ou les deux aéroports, ou peuvent en organiser une moyennant un supplément (15-25 $) avec préavis.

O'Hare[modifier]

Aéroport international O'Hare (IATA : ORD) est à 27 km au nord-ouest du centre-ville et dessert de nombreux transporteurs internationaux et nationaux. United Airlines a la plus grande présence ici (environ 50%) suivie par Compagnies aériennes américaines avec environ 40%, les transporteurs transatlantiques comprennent British Airways, Lufthansa, Iberia et KLM. La plupart des vols de correspondance pour les petites villes du Midwest passent par O'Hare. C'est l'un des plus grands aéroports du monde, et il a toujours été connu pour ses retards et ses annulations. Malheureusement, c'est trop loin au nord-ouest pour la plupart des voyageurs qui restent coincés pendant la nuit pour se rendre en ville. En conséquence, il y a beaucoup d'hôtels dans la région d'O'Hare. Voir l'article O'Hare pour les listes.

La ligne bleue du CTA relie le Loop à O'Hare toutes les 5 à 15 minutes, 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7. De nombreux travaux de réparation ont été effectués sur la ligne bleue et le trajet d'O'Hare à la boucle dure désormais de 35 à 50 minutes. La station O'Hare est la fin de la ligne et se trouve essentiellement au sous-sol de l'aéroport O'Hare. Marcher du quai aux guichets devrait prendre 5 à 10 minutes pour les terminaux 2 ou 3, un peu plus pour le terminal 1, et beaucoup plus longtemps pour le terminal international 5 (il est nécessaire de prendre la navette gratuite pour le transfert). Le tarif pour monter à bord du train à O'Hare est de 5 $ - contre 2,50 $ partout ailleurs - mais c'est toujours une bonne affaire par rapport à un taxi et peut même être plus rapide lorsque la circulation est mauvaise.

Les trains de la ligne bleue comptent généralement huit voitures pendant les périodes les plus chargées et parfois réduits à quatre voitures pendant les heures creuses. A la gare d'O'Hare, les voyageurs ont tendance à emballer les voitures arrière du train (les plus proches de l'entrée de la gare). Avancer vers l'une des voitures du milieu ou de l'avant augmentera vos chances d'obtenir une place pour votre voyage.

La ligne bleue est l'une des lignes de train les plus longues du système L. En conséquence, les sans-abri ne sont pas rares pendant les mois d'hiver, car ils peuvent rouler pendant une longue période. Bien que leur apparence puisse être inquiétante, les résidents sans-abri sont presque toujours inoffensifs et cherchent simplement un abri pendant les mois froids.

À mi-chemin [ modifier ]

Aéroport international de Midway (IATA : MDW) est à 10 miles (16 km) au sud-ouest du centre-ville. Midway dessert principalement les transporteurs à bas prix, à l'exception d'une poignée de vols Delta, et est le plus grand aéroport de Southwest Airlines. Si c'est une option pour votre voyage, Midway est plus compact, moins encombré, a moins de retards et généralement moins cher. Et, bien sûr, c'est beaucoup plus proche du centre-ville. Midway n'a qu'un seul plan d'habilitation de sécurité pour les heures de pointe.

Compagnies aériennes desservant Chicago-Midway (MDW) :

Le train CTA Orange Line relie le Loop et Midway en 25 minutes environ. Il faut environ huit à dix minutes à pied de la station Midway Airport El à l'aéroport. Il y a un certain nombre d'hôtels regroupés autour de l'aéroport de Midway - voir l'article de Southwest Side pour les listes.

Notez que certains trains de la ligne orange aux heures de pointe deviendront des trains de la ligne marron lorsque vous atteignez la boucle. De même, si vous voyagez du côté nord de Chicago à l'aéroport de Midway, certains trains de la ligne Brown aux heures de pointe deviendront des trains de la ligne orange lorsqu'ils seront dans la boucle.

Autres aéroports[modifier]

Milwaukee Aéroport international Général Mitchell [74] (IATA : MKE) est desservi par 7 trains Amtrak par jour (6 le dimanche) et le service Hiawatha a un taux de ponctualité de 95 %. Le trajet de la gare Union de Chicago à la gare de l'aéroport Mitchell dure environ une heure et 15 minutes. Il y a aussi des bus de l'aéroport Mitchell à l'aéroport O'Hare de Chicago.

Aviation privée[modifier]

Aéroport exécutif de Chicago (IATA : PWK) se trouve à neuf milles au nord d'O'Hare, dessert le secteur de l'aviation générale et d'affaires et est le troisième aéroport le plus achalandé de l'Illinois. Environ trois cents avions sont basés sur le terrain et environ 200 000 décollages et atterrissages ont lieu chaque année. Les compagnies de taxi aérien et d'affrètement aérien telles que Affrètement Jetset, Groupe aérien Monarch, Jets de mercure pilotez une variété d'avions et de jets privés, du Gulfstream de luxe charter aux jumeaux à piston économiques pour les petits groupes et les individus.

Les compagnies d'affrètement de jets privés telles que DuPage Aéronautique et Jets privés de Chicago offrent un accès à des milliers d'avions privés basés dans les aéroports de Chicago et à travers les États-Unis. Les aéroports supplémentaires pour l'aviation privée autour de Chicago comprennent Aéroport de DuPage (IATA : DPA) à West Chicago, Illinois Aéroport national de Waukegan (IATA : UGN) à Waukegan, Illinois Aéroport international Gary/Chicago (IATA : GYY) à Gary, IN Aéroport municipal de Lansing (IATA : IGQ) à Chicago/Lynwood, IL et Aéroport municipal DeKalb Taylor (IATA : DKB) à DeKalb, Illinois.

En bus[modifier]

  • Burlington Trailways , 630 W Harrison St , [3]. 24 heures . Plusieurs bus quotidiens se dirigent vers Davenport, Iowa City, Des Monies et Omaha à des prix compétitifs. Continuation des correspondances vers Denver.  modifier
  • Greyhound , 630 W Harrison St , +1 312 408-5800 , [4]. 24 heures . Service très fréquent vers des destinations dans tout le Midwest avec des liaisons vers la plupart des États-Unis, le Canada et le Mexique. Le terminal principal se trouve près du coin sud-ouest de la boucle. Il y a des terminaux secondaires à la station de la ligne rouge 95th/Dan Ryan et à la station de la ligne bleue Cumberland.  modifier
  • Indian Trails , ( à la station Greyhound ), [5]. Indian Trails exploite l'une des flottes d'autocars de luxe les plus importantes et les plus récentes du Michigan avec un service quotidien d'autocars dans les péninsules supérieure et inférieure du Michigan. Les services comprennent des affrètements de bus, des visites, des navettes, des transferts aéroport, des courses de casino et des itinéraires quotidiens programmés dans tout le Michigan et vers Chicago et Duluth ainsi que Milwaukee. Les trajets relient directement les réseaux nationaux Amtrak et Greyhound, reliant les passagers à quelque 60 autres sociétés de transport par autobus aux États-Unis et au Canada. Plus d'informations sur les sentiers indiens. Appelez Indian Trails au : 800-292-3831.  modifier
  • megabus.com , 1-877-462-6342 , [6]. Service de bus express vers/depuis Ann Arbor, Atlanta, Chattanooga, Cincinnati, Cleveland, Columbia, Columbus, Dallas, Des Moines, Detroit, Grand Rapids, Indianapolis, Iowa City, Kansas City, Little Rock, Louisville, Madison, Memphis, Milwaukee, Minneapolis, Nashville, New York, Omaha, State College, Saint-Louis, Saint-Paul et Tolède. Autocars à deux étages avec Wi-Fi, toilettes, prises de courant et sièges à partir de 1 $.  modifier
  • Peoria Charter Coach Company , Aéroport O'Hare , +1 800-448-0572 , [7]. Offre un service quotidien entre plusieurs collèges/universités et villes de la région de l'Illinois. Les destinations courantes sont Peoria, Normal, Champaign, Chicago.  modifier
  • Wisconsin Coach, aéroport O'Hare, +1 877-324-7767, [8]. Propose 14 bus par jour, partant toutes les heures, d'O'Hare vers le sud-est du Wisconsin et Milwaukee, y compris l'aéroport de Milwaukee. ORD : 26 $.  modifier
  • ABC Charter Bus (Charter Bus), 1400 Renaissance Drive, Suite #300, Park Ridge, IL 60068, +1 312-559-7800 ([email protected]), [9]. ABC Transportation Services propose des transferts aéroport sûrs, abordables et rapides, des transports d'événements privés, des charters d'entreprise, des voyages scolaires, des voyages d'équipes sportives, des voyages hors de la ville, des transports de mariage. ( 42.0330312 , -87.8659429 )  modifier

En train[modifier]

Chicago est historiquement la plaque tournante ferroviaire de l'ensemble des États-Unis. Aujourd'hui, Amtrak, +1 800 872-7245, utilise le magistère Gare Union (Canal St et Jackson Blvd) en tant que plaque tournante de ses itinéraires du Midwest, faisant de Chicago l'une des villes américaines les plus pratiques à visiter en train, desservant la majorité des itinéraires longue distance de la compagnie ferroviaire de passagers, avec des options depuis pratiquement toutes les grandes villes américaines . Avec son immense hall principal, son histoire vénérable et ses marches cinématographiques, la gare Union vaut le détour même si vous ne venez pas en train.

La plupart (mais pas tous) des trains de banlieue Metra partent de la gare Union et à proximité Gare Ogilvie/Nord-Ouest (Canal St et Madison St), qui sont à l'ouest de la boucle. Certaines lignes du sud partent de stations situées du côté est de la boucle. Les trains de banlieue circulent jusqu'à Kenosha, Aurora et Joliet, tandis que la ligne South Shore traverse l'Indiana jusqu'à South Bend. Plusieurs bus CTA convergent vers les deux gares et les trains Loop CTA sont accessibles à pied.

En voiture[modifier]

Les habitants de Chicago se réfèrent à certaines autoroutes par leur nom, et non par les numéros utilisés pour les identifier sur les panneaux que vous verrez affichés sur le réseau autoroutier américain. Cependant, la plupart des panneaux d'autoroute de la ville portent à la fois le nom de l'autoroute et le numéro. I-55 (les Autoroute Stevenson) vous emmènera du sud-ouest de la ville et de la banlieue sud-ouest au centre-ville de Chicago. I-90/94 (appelé Le Dan Ryan sud du centre-ville) arrive de l'Indiana à l'est (via le Skyway de Chicago - I-90 et L'autoroute Bishop Ford - I-94) et du centre de l'Illinois (via I-57). I-90 (appelé Le Kennedy au nord du centre-ville) vient du nord-ouest de la ville et des banlieues nord-ouest. I-94 (appelé le Autoroute Edens) arrive du côté nord et de la banlieue nord vers le centre-ville. I-80 s'étend au sud de la ville dans une direction est-ouest, en liaison avec plusieurs autoroutes nord-sud.

L'autoroute à péage de l'Illinois, qui, en plus de I-90, consiste en I-88 qui dessert la banlieue ouest, I-355 (appelé Les vétérinaires ou alors Le péage commémoratif des anciens combattants) qui relie Joliet à Schaumburg, et I-294 - Les trois états qui s'étend du côté sud au côté nord-ouest et passe à côté de l'aéroport O'Hare. I-Pass/EZ-Pass est accepté pour toutes les autoroutes à péage de l'Illinois (qui est un système de collecte de péage électronique utilisé dans le nord-est et le Midwest des États-Unis). Soyez prêt pour les postes de péage sur le côté droit de l'autoroute si vous prévoyez de payer les péages en espèces, ce qui coûtera environ 1,50 $ par poste, un coût bien inférieur à celui que vous trouverez sur les péages à New York ou dans la région de Los Angeles. . Lorsque vous voyagez sur l'autoroute à péage, ayez toujours quelques dollars en espèces et en pièces à payer aux guichets, qui sont dotés de personnel sur les gares de péage principales.

Si vous arrivez au centre-ville depuis le sud le I-94 ou alors I-90, ou du nord sur I-90/94, de superbes vues peuvent être vues à l'approche de la ligne d'horizon du centre-ville. Si vous arrivez le I-55 du sud-ouest, ou sur I-290 (les Autoroute Eisenhower, autrefois et parfois encore appelé L'autoroute du Congrès) depuis l'ouest, la ligne d'horizon est également visible. Si vous arrivez du nord ou du sud sur Lake Shore Drive (Autoroute 41 des États-Unis) une introduction scénique vous sera proposée, de jour comme de nuit, sur ce qui doit être la plus belle artère du monde.


Pour le chef Richard Sandoval, la recette des vacances parfaites est simple

Où est la maison et combien de l'année êtes-vous là-bas?
La maison est Sunny Isles Beach, en Floride, où je passe la moitié de mon temps.

Qu'est-ce qui vous fait vous sentir « chez vous » lorsque vous voyagez ?
La nourriture me fait toujours me sentir chez moi. Où que je sois, j'essaie toujours de trouver des aliments réconfortants tels que des soupes chaudes et des viandes braisées, mais j'aime aussi faire ce que font les locaux : visiter les marchés et manger de la nourriture de rue.

Vous arrivez dans un endroit où vous n'êtes jamais allé auparavant. Quelle est la première chose que vous faites ?
Je recherche les marchés alimentaires pour découvrir de nouveaux ingrédients. Je recherche également les meilleurs chefs locaux et visite de nouveaux restaurants pour m'inspirer.

Pouvez-vous vous déconnecter pendant vos déplacements ?
Lorsque vous êtes propriétaire d'une entreprise, il est très difficile de déconnecter, que vous soyez en voyage ou à la maison. Cependant, parfois, lorsque je suis immergé dans la culture locale d'un nouvel endroit, je trouve facile de ne pas penser au travail pendant un certain temps.

La vue sur le Magnificent Mile depuis Conrad Chicago

Où voulez-vous voyager ensuite ?
J'envisage un safari africain ! Je suis ravi de visiter différentes villes d'Afrique car je n'ai jamais été dans cette partie du monde auparavant.

Où cherchez-vous l'inspiration ?
Autour du monde. J'aime découvrir différentes cultures et j'ai la chance d'avoir des restaurants dans certaines des villes les plus excitantes. Cela signifie que je peux observer ce que font les autres chefs, suivre les tendances actuelles et essayer de nouveaux ingrédients.

Pourquoi aimes-tu ce que tu fais ?
J'aime ce que je fais pour de nombreuses raisons, mais surtout je peux le partager avec des gens de tous horizons, ma passion pour la nourriture et l'hospitalité. J'ai beaucoup de chance d'avoir l'opportunité de partager ma culture et mon héritage avec des gens du monde entier.

Quel a été votre moment le plus fier ?
Voir l'évolution de la gastronomie mexicaine grandir à travers le monde et savoir que j'en faisais partie a été extrêmement gratifiant.


En tant que l'une des plus grandes stars de Food Network, Guy a emmené l'Amérique dans une tournée à travers le pays en Diners, Drive-Ins et Dives. Il a mis au défi de grands chefs à domicile pour leur expertise culinaire dans Guy's Grocery Games. Il a partagé ses plus grands succès dans Guy Fieri Food et s'est lancé dans les grands espaces dans Guy on Fire. Maintenant, dans Guy Fieri Family Food, il apporte du plaisir à table avec des plats délicieux que tout le monde adorera.

La planification des repas en famille ne pourrait pas être plus facile avec les conseils de Guy, ses idées amusantes et ses recettes les plus appréciées. Influencé par ses origines californiennes, ce livre de cuisine en couleur regorge de recettes fraîches et savoureuses, de photos fabuleuses et, bien sûr, du flair de Guy Fieri. Tous les plats préférés de la famille sont ici, des hamburgers et sandwichs aux céréales et légumes verts en passant par les pâtes et les nouilles. Guy inclut même des chapitres comme One for the Week, un grand cuisinier de week-end économique " qui continue de donner tout au long de la semaine de travail mouvementée" All Hands on Deck, avec Kebab Night, Pizza Night et un Chili Bar qui impliquent les enfants et sous pression, où des plats copieux sont préparés dans l'autocuiseur en une fraction du temps qu'ils prennent habituellement.

Qu'il s'agisse de dinde et de hamburger poblano rôti avec avocat écrasé, lasagne Fieri rôtie au feu, soupe au poulet Buffalo, poivrons italiens sucrés, côtes levées au barbecue balsamique ou crème glacée frite "boules" Guy Fieri Family Food comprend des repas savoureux qui plairont à tous qui rendent les soirs de semaine plus faciles, les week-ends plus amusants et tout plus délicieux !


Histoires liées

Les dix meilleurs Tater Tots de Metro Denver

Les douze meilleures margaritas maison à Denver

De la Colombie à l'Irlande : une deuxième portion de Westword Food & Drink, du 13 au 17 mars

1. Gland
Tartare Wagyu
3350, boulevard Brighton
720-542-3721

Il y a le tartare et puis il y a le tartare de wagyu servi dans le hot spot RiNo du chef/restaurateur Steven Redzikowski. Fabriqué avec du bœuf wagyu du Texas, ce plat populaire est agrémenté de ciboulette fraîche, de céleri, de moutarde au miel, de citron et de fromage Grana Padano. Chaque commande généreuse est accompagnée d'un côté de lavash fait maison avec des épices "tout" saupoudrées sur le dessus. Parce que le tartare est servi cru, les convives peuvent vraiment goûter les nuances du wagyu et comprendre pourquoi ce bœuf s'avère supérieur aux autres. De plus, manger du tartare (surtout lorsque vous ajoutez un verre de vin mousseux à l'affaire) donne envie. Pas mal pour un apéritif à 14,50 $.

DÉVELOPPER

2. Brider
Trempette française Wagyu
1644 rue Platte
303-455-3084

Si vous aimez un bon sandwich à la trempette française, l'option de ce restaurant décontracté LoHi est un incontournable. Après tout, le bœuf qui est placé entre deux moitiés d'un pain ciabatta frais de Grateful Bread est un wagyu tendre de 7X Ranch. Pour aider à rehausser la viande, le sandwich reçoit une bonne dose de moutarde, d'aïoli au raifort et de gruyère fondu, qui se marient à merveille pour créer l'une des meilleures trempettes françaises de la ville. Offrez à votre déjeuner un dunk dans le jus succulent et considérez 14 $ comme une bonne affaire pour un repas aussi distinctif.

DÉVELOPPER

3. Bistro asiatique moderne ChoLon
Wagyu Chow Fun
1555, rue Blake
303-353-5223

L'amusement du chef/propriétaire Lon Symensma n'a rien à voir avec ce dont vous vous souvenez peut-être des nuits de nourriture chinoise bon marché lorsque vous étiez enfant (ou un adulte avec une envie de fin de soirée). Ce plat a été relevé non seulement avec des nouilles de riz faites à la main, des légumes frais et des champignons shiitake, mais le chef ajoute une généreuse portion de wagyu poché à l'huile de 7X Ranch au mélange. Le braconnage à l'huile du wagyu signifie qu'avant que toutes les autres friandises ne soient cuites, les jus savoureux du bœuf sont enfermés à l'intérieur pendant la cuisson. De là, la viande est mise de côté pour que les légumes puissent tourner. Viennent ensuite les tendres nouilles, suivies de ce wagyu. Le résultat est un joli plat asiatique à 15 $ qui est un peu sucré, un peu épicé et plein de délicieuses saveurs d'umami.

DÉVELOPPER

4. Ramen d'angle
Burger Waygyu Ramen
1629, avenue Bruce Randolph
303-292-0250

Il n'y a rien d'extraordinaire dans le hamburger de ce joint de ramen, à l'exception de l'utilisation de wagyu au lieu du bœuf ordinaire. Eh bien, cela et le fait que le petit pain soit fait de nouilles ramen, une astuce qui donne au plat une sensation en bouche beurrée et légèrement pâteuse qui est à la fois étrange et addictive sur le plan de la texture. Ce hamburger à 10 $ est également garni de roquette fraîche et de mayonnaise Kewpie, et est suffisamment petit pour que vous souhaitiez commander un accompagnement d'edamame et peut-être même une paire de petits pains à la poitrine de porc pour compléter votre repas.

DÉVELOPPER

5. Edge Restaurant et bar
Crème à la moelle d'os Wagyu
1111 14e Rue
303-389-3343

Bien sûr, vous pouvez commander le steak wagyu tomahawk intense ou un hamburger wagyu alléchant dans ce restaurant d'hôtel du centre-ville, mais si vous voulez vraiment voir les compétences du chef Zack Rozanski, commandez la crème à la moelle osseuse wagyu en entrée. Pour préparer ce plat délicat et riche, le chef utilise du bœuf et de la moelle de 7X Ranch, le liquéfie, puis l'envoie à l'équipe de pâtisserie pour transformer la graisse de viande en une crème pâtissière indulgente, moins le sucre. Au lieu de sucré, il obtient une explosion savoureuse de thym frais et de sel. Ensuite, le mélange est remis dans de petites coupelles en os et surmonté d'une compote d'abricots secs. Étalez cet apéritif à 18 $ sur un triangle de pain brioché maison et plongez-vous dans chaque bouchée.

Continuez à lire pour plus de bons plats wagyu.

DÉVELOPPER

6. Elway
Burger Wagyu
1881, rue Curtis, 303-312-3107
2500, première avenue est, 303-399-5353

Il n'est pas difficile de trouver un hamburger wagyu dans cette ville, mais peu d'endroits les rendent aussi bons que ceux d'Elway, à la fois au Ritz-Carlton et à Cherry Creek. Pour commencer, vous avez deux options: le favori de John Elway avec du gouda fumé, du bacon, un œuf trop facile et des pommes de terre fines, ou le Colorado 7X légèrement épicé avec des piments verts rôtis, du fromage asadero et de l'aïoli au chipotle. Tout le bœuf provient du 7X Ranch et est cuit selon vos spécifications. Le restaurant sert également du wagyu sous forme de curseur et, bien sûr, sous forme de steak élégant et sans fioritures.

DÉVELOPPER

7. Vieux Major
Hot-dog au bœuf Waygu
3316 rue Tejon
720-420-0622

Quand est-ce qu'un hot-dog est plus qu'un simple hot-dog ? Lorsqu'il est fait maison avec de la viande et des garnitures de wagyu fraîches, puis garni d'une gamme de cornichons de saison, de condiments et de tout ce que le chef Amos Watts et son équipe pensent qui irait bien sur le dessus. Le bœuf provient du 7X Ranch, et lorsque les hot-dogs sont préparés, ils sont suspendus pendant environ cinq jours avant de faire un tour dans le fumoir. Chaque maillon est niché dans un petit pain au lait à dessus fendu, qui est également fabriqué sur place. This hefty dog costs just $7 the only downside is that you can only order it during happy hour.

EXPAND

8. The Preservery
Wagyu New York Strip Steak
3040 Blake Street
303-298-6821

There's something special about the steak that chef Brendan Russell prepares at this breezy, casual eatery, and it's not just that the name "wagyu" appears on the menu. Russell sources his meat from Yarmony Ranch, a small operation that bought its almost-full-breed cattle (99 percent compared to the usual 51 percent wagyu at other farms) from the now-defunct Emma Farms. The ranch is so tiny that only four animals from Yarmony's herd are butchered each week. That makes the New York strip steak that Russell grills up hard to come by, but oh, so worth seeking out. To make the simple yet flavorful dish, Russell seasons the grilled meat with a bit of salt before placing it on top of marble potatoes, grated 12- and 24-month aged Gouda, and a whole roasted green pepper. At $42, it's not a cheap dish, but with each bite, the marbled-fat richness of the meat butters the tongue and satisfies on a level that makes you understand why beef lovers crave wagyu in the first place.

EXPAND

9. Uncle Joe's Hong Kong Bistro
Wagyu Wrap
891 14th Street
720-330-8487

If you find yourself downtown for a quick and inexpensive lunch, the $10 wagyu wrap at this casual Asian spot is well worth ordering. It's all you'll need, too, given the sheer size of the scallion pancake that serves as a wrapper and the heaping pile of thinly cut strips of wagyu beef loaded on top. All of that is crowned with a crispy cucumber salad and your choice of side (the green beans are a lovely and fresh option). Just make sure you ask for a stack of napkins to go with it. While the golden pancake holds up well to the saucy sandwich, your fingers and mouth will get a coating as you take in every delicious bite.

Keep Westword Free. Since we started Westword, it has been defined as the free, independent voice of Denver, and we would like to keep it that way. Offering our readers free access to incisive coverage of local news, food and culture. Producing stories on everything from political scandals to the hottest new bands, with gutsy reporting, stylish writing, and staffers who've won everything from the Society of Professional Journalists' Sigma Delta Chi feature-writing award to the Casey Medal for Meritorious Journalism. But with local journalism's existence under siege and advertising revenue setbacks having a larger impact, it is important now more than ever for us to rally support behind funding our local journalism. You can help by participating in our "I Support" membership program, allowing us to keep covering Denver with no paywalls.


In the early 20th century, someone ordained that bean soup should appear on the menus of the Senate’s restaurants. Beige and creamy, studded with ham, and homey as a log cabin, Senate bean soup sends the politically useful message that lawmakers are small-town boys and girls at heart. —R.W. Apple Jr. Get the recipe for Senate Bean Soup » Todd Coleman

Salsa vinagreta is a deceptively simple mixture of olive oil, white wine vinegar, chopped parsley, and crushed tomato. Somehow it telegraphs coolness and warmth, acidity and richness all at the same time. When poured over steamed asparagus, it transforms the green and subtle vegetable into a sumptuous and well-turned-out dish—exactly what a great dressing should do. Get the recipe for Catalan Asparagus Vinaigrette (Espàrrecs amb Vinagreta) » Penny De Los Santos

Foodie’s Guide To Chicago

From delicious cheap eats to sumptuous five star dining, the Lincoln Square/Ravenswood neighborhood offers something for every discerning lover of food. Bounded by the Chicago River to the west and the Uptown neighborhood to the east, this neighborhood really came alive in the past few years with the arrival of top restaurants like Goosefoot, Elizabeth and Gather. But it’s also one of the best spots for outstanding lower cost fare, as well as flavorful ethnic cuisine such as Asian, Hispanic and Middle Eastern. In addition to the gourmet restaurants, other recommended dining spots include the Grafton Pub, Chicago Brauhaus, Taste of Lebanon, Taqueria El Asadero and Opart Thai House.

One of Chicago’s best neighborhoods for an eclectic array of dining choices is historic Logan Square. Great restaurants are scattered across this neighborhood’s map with the largest concentration on or slightly off North Milwaukee Avenue. Among the best spots favored by locals and visitors alike are the Michelin-starred Longman & Eagle, Revolution Brewing, Wasabi and Lula Cafe. But one exceptional restaurant that should not be missed for the passionate food lover is Fat Rice, a delightfully affordable Euro-Asian fusion restaurant once named one of the best new restaurants in America by Bon Appetit.

The Loop neighborhood hasn’t appeared on other best of Chicago lists for food lately. However, it should, since it’s easily the most visited neighborhood in the city, with premier attractions like the Art Institute of Chicago, Millennium Park, Grant Park and the iconic Willis (Sears) Tower. The visiting food enthusiast may opt to dine at the Michelin-starred Everest, one of the city’s best-known and most popular restaurants. But as the second largest business district in the country, there are hundreds of spots for dining to suit anyone’s budget. Other top choices include The Gage, Prime & Provisions, the Walnut Room inside Macy’s and the Berghoff Restaurant, one of the oldest restaurants in Chicago. Of course, the Loop also hosts famous Chicago pizzerias like Giordano’s, Lou Malnati’s Pizzeria, Pizano’s and Pizzeria Uno, as well as hot spots for Italian beef sandwiches like Al’s Beef and Luke’s Italian Beef.

River North is a vibrant neighborhood filled with many of the best shopping, dining, lodging and art galleries in Chicago. Anchored by famous attractions like the John Hancock Building and the Wrigley Building, River North boasts acclaimed restaurants like Sixteen, NAHA and Rick Bayless’ Topolobampo. But the list of stellar dining experiences certainly doesn’t end there. Of the more than 100 restaurants located here, other top-rated choices include Chicago Cut Steakhouse, Bavette’s Bar and Boef, Sunda, Gilt Bar and Gene and Georgetti, Chicago’s oldest steakhouse. River North is also not without more affordable dining, with a host of top-rated places like Portillo’s, Gino’s East, the must-see Green Door Tavern and the original Uno Pizzeria. One last spot near the Wrigley Building worth exploring is the original Billy Goat Tavern, best known for its legendary “Billy Goat Curse” of the Chicago Cubs.

With the presence of three Michelin starred restaurants, the West Loop may be the best food neighborhood in Chicago, especially for bon vivants. While this upscale neighborhood receives considerable attention from places like Grace, Blackbird and Sepia, the list of other outstanding dining choices seems endless. Among other notable restaurants to consider are Girl and the Goat, Next, the Publican, Carnivale, Little Goat and the landmark Lou’s Mitchell’s near Union Station. Several great pizzerias can also be found in the neighborhood, included two Zagat-rated spots &mdash Lou Malnati’s and Giordano’s. The West Loop neighborhood is also home to major attractions like Fulton Market and the United Center, home of the Chicago Bulls and the Chicago Blackhawks.

First and foremost, above all other restaurants in Chicago is Alinea. Led by co-owner Nick Kokonas and renowned chef Grant Achatz, Alinea has been named the world’s best restaurant three times, awarded three Michelin stars for six consecutive years and holds a bevy of other industry-leading awards. The ultimate experience for Chicago’s visiting gourmands, the restaurant features an incomparable tasting menu comprised of 18 to 22 courses, including the famous Edible Helium Balloon. As one of the most desirable (and most expensive) restaurants in America, a reservation requires advance planning and can only be purchased via a ticketing system. Currently undergoing a major renovation, Alinea is expected to reopen in April.

Much like Alinea, Grace was destined for international acclaim right from the start. In just two years, the extraordinary restaurant went from two Michelin stars to three, making it the only other restaurant in Chicago to earn one of the restaurant industry’s most coveted distinctions. Much of the credit goes to the leadership of owner-chef Curtis Duffy, whose stellar resume includes work with Grant Achatz at Alinea and two other famous Chicago restaurants &mdash the two Michelin-starred Avenues, formerly at the Peninsula Chicago, and the beloved Charlie Trotter’s. Grace offers both a Flora and Fauna tasting menu, currently with nine unique dishes and at a price that ranks among the world’s most expensive.

Known for truly exceptional cuisine and sweeping city views, Sixteen is unquestionably one of Chicago’s finest restaurants. Located on the 16th floor of the Trump International Hotel and Tower, the phenomenal restaurant holds a number of world class distinctions, such as two Michelin stars and AAA Five Diamond and Forbes Five Star rankings. Sixteen is led by chef Thomas Lents, whose illustrious career features work with the three Michelin starred Waterside Inn in England and Joel Robuchon at The Mansion in Las Vegas. Last year’s prix fix menu was much more affordable than its three-starred competitors and was highlighted by fabulous dishes like Carolina gold rice congee and rib eye of American Wagyu beef.

Earning two Michelin stars within 10 months of its opening, 42 Grams offers one of the city’s most unique dining experiences. However, it’s also one of the most expensive, with the price for reservations for the Chef’s Counter eclipsing many other restaurants nationwide. But the fabulous restaurant led by owner-chef Jake Bickelhaupt and his wife Alexa Welsh consistently lives up to the hype with uncompromising and truly exceptional cuisine. Hosting dinners Wednesdays through Sunday, 42 Grams offers two seating arrangements with a staggered seating system: a Chef’s Counter for up to eight guests and a Communal Table for up to 10. While chef Bickelhaupt’s tasting menu yields one lavish creation after each other, there is no concession to guests with any food allergies. However, because 42 Grams is a BYOB restaurant, guests can bring their own preferred bottle of wine or six-pack of beer at a far lesser cost than what’s expected at a similarly priced restaurant.

Last year, Acadia was elevated to Michelin two star status, making this South Loop restaurant the newest to reach this distinction. Heading the creative team is chef Ryan McCaskey, whose extensive culinary resume includes work at Grant Achatz’s, former endeavor Trio with James Beard, and with award-winning chef Rick Tramonto at the Michelin starred Tru. Acadia offers a convenient bar menu, along with its signature five or 10-course tasting menu and exceptional wine menu. First-time guests can expect a singular dining experience of up to two hours for the five-course menu and up to three hours for the 10-course masterwork.